Guide de balisage pour parcs éoliens

Les explications sont destinées aux promoteurs, aux gestionnaires de projets et aux ingénieurs ayant la responsabilité de prévoir le balisage de parcs éoliens afin d’assurer la sécurité de la navigation aérienne. Ces parcs sont constitués de trois éoliennes ou plus, celles-ci ayant une hauteur de 150 mètres ou moins. La mise en place des principes d’éclairage suivants aidera les pilotes à reconnaître un parc éolien par rapport à la présence d’autres obstacles balisés.

La mise en place des explications normatives qui suivent peut varier en fonction des accidents du terrain, de l’emplacement, de l’implantation générale des structures et des angles d’approche normaux du trafic aérien.

GUIDE DE BALISAGE 150m OU MOINS

PÉRIMÈTRE

Un parc éolien doit être signalé aux pilotes par des phares clignotants rouges d'intensité moyenne (CL-864), installés sur les éoliennes marquant le périmètre du parc. 

DISTANCE

Les phares clignotants rouges doivent être installés à une distance horizontale de l’ordre de 900m d’intervale, en fonction de l’orientation des approches d'aéronefs.

POINT LE PLUS ÉLEVÉ

L'éolienne la plus élevée [en hauteur absolue] d'un parc doit être munie d’un phare clignotant rouge. Cette spécification relative à l'éclairage dépend de sa hauteur différentielle par rapport aux autres éoliennes et du risque qu'elle présente pour la navigation aérienne.

CONSIDÉRATIONS PARTICULIÈRES

Étant donné les multiples configurations possibles d’un parc éolien, l’éclairage de celui-ci peut aussi faire l'objet d'une évaluation de risques tenant compte de facteurs tels que :

  • le profil général du groupe d'éoliennes,
  • l'emplacement du parc par rapport aux aérodromes voisins ou à des itinéraires de vol VFR reconnus,
  • le trafic aérien prévisible.

SYNCHRONISATION

Tous les phares clignotants rouges d'un parc doivent clignoter simultanément.

Une fois complété, le plan de balisage du parc éolien doit être révisé par Transports Canada. Par ailleurs, les informations nécessaires à l’analyse de l’utilisation des terrains doivent être soumises à NavCanada. L’éclairage de turbines hautes de plus de 150m doit faire l'objet d'une évaluation aéronautique.

Note: les principes décrits plus haut ont été repris de la norme de Transports Canada relative au balisage et à l’éclairage des obstacles (RAC621. 19.). La norme était toujours sous révision au moment de l’impression de ce document (août, 2008)

design guidelines windfarms

 

 

GUIDE DE BALISAGE 150m À 315m

Depuis le 1er mars 2016, Transports Canada a adopté de nouvelles règles quant au balisage des tours Météo ainsi que des éoliennes dont la hauteur hors tout est de 150m à 315m.

TURBINES ÉOLIENNES DE PLUS DE 150m (jusqu'à 315m)

Comme on peut le voir sur l'image plus bas, deux balises de type CL-864 doivent être installées sur la nacelle (la seconde est présente seulement pour des questions de redondance en cas de panne de la première). En plus, trois feux de positionnement de type CL-810 doivent être installés à mi mât. Les feux de positionnement doivent clignoter de façon synchronisée avec la balise au sommet de la nacelle de l'éolienne.

Éolien 1


TOURS MÉTÉO

Comme on peut le voir sur l'image plus bas, les tours Météo de plus de 60m doivent utiliser la configuration de balisage suivante:

(a) des balisages sur les haubans extérieurs près du sommet de la tour;
(b) du balisage lumineux nocturne pour une tour peinte ainsi qu'un mât de la tour peint en bandes alternées comme l'indique le paragraphe 3.5(3); et
(c) des manchons jaunes à haute visibilité sur les haubans extérieurs et près des points d'ancrage, mais à une hauteur au-dessus de la récolte/couverture végétale à prévoir.


Éolien 2

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok