DE

Nouvelles

Francis Lacombe est nommé président de Technostrobe

 

Francis Lacombe nommé président de Technostrobe

Coteau-du-Lac, 4 mars 2021 — Technostrobe, un leader dans la fabrication de systèmes de balisage lumineux pour la navigation aérienne et maritime, annonce la nomination de Francis Lacombe comme président de l’entreprise. Vice-président de Technostrobe depuis 2008, il succède ainsi au fondateur Guy Buisson, qui partira à la retraite en juin 2021. Ce faisant, il rachète également les parts de M. Buisson dans l’entreprise pour en devenir l’unique propriétaire.

Lire la suite...

La technologie LIDS désormais facile d’accès!

Balisage aérien pour les parcs éoliens : Transports Canada revoit sa règlementation

Transports Canada annonçait récemment que les propriétaires de parcs d’éoliennes canadiens pourront dorénavant inclure la proposition d’installer la Technologie LIDSTM dans leur demande de balisage normale pour leurs nouvelles installations.

Lire la suite...

Balisage aérien et maritime du nouveau pont Samuel-De Champlain

Le nouveau pont Samuel-De Champlain dans ses habits de lumière signés Technostrobe.

Voici le premier projet combinant nos deux technologies de balisage : aérien avec Technostrobe et maritime avec ITO Navaids. Les deux entreprises offrent une gamme complète et intégrée de produits nécessaires au balisage des grandes structures en mer et sur terre.

Technostrobe s'offre l'Europe et un tout nouveau marché

Technostrobe, une entreprise québécoise spécialisée dans la fabrication de systèmes de balisage lumineux pour tours de télécommunication et parcs éoliens, vient d’acquérir la société néerlandaise ITO Navaids, a appris Les Affaires.

Cette première acquisition depuis sa fondation en 2001 permet à la PME de Coteau-du-Lac, en Montérégie, d’entamer une croissance en territoire européen, tout en se dotant de nouvelles technologies susceptibles de lui ouvrir la porte d’un tout nouveau secteur d’activité.

Fondée par Guy Buisson, Technostrobe fabrique des systèmes de balisage lumineux pour les  structures présentant un danger pour la navigation aérienne. On pense ici, par exemple, aux tours de radiodiffusion, de communication sans fil et d’éoliennes. L’entreprise de 35 employés serait aujourd’hui la plus importante de son secteur au Canada, et la quatrième en Amérique du Nord.

Consultez l'article

Technostrobe acquiert une participation majoritaire dans la néerlandaise ITO Navaids

Un chef de file canadien du balisage lumineux perce le marché européen

Coteau-du-Lac, le 23 avril 2018 – Technostrobe, un leader en fabrication de systèmes de balisage lumineux pour la navigation aérienne, a annoncé aujourd’hui l’acquisition d’une participation majoritaire dans ITO Navaids, entreprise néerlandaise spécialisée en balisage maritime. Cette acquisition stratégique permet non seulement à Technostrobe de percer l’important marché européen, mais également d’offrir les produits de pointe développés et manufacturés par ITO Navaids en Amérique de Nord. 

Lire la suite...

Une nouvelle technologie québécoise qui facilitera l’acceptation communautaire des parcs éoliens.

Des tests en Gaspésie confirment l’impact positif de la solution LIDSTM sur l’atténuation des nuisances causées par le balisage lumineux!

Coteau-du-Lac, 10 mai 2017 –Technostrobe est fière de présenter les premiers résultats terrain concernant sa nouvelle solution appelée LIDSTM (Lighting Intensity Dimming Solution). Installée depuis décembre 2015 à Gaspé, une première installation en Amérique du Nord, elle démontre déjà son efficacité.  

Communiqué en anglais.

Une perle cachée. Le chemin est tout indiqué pour Technostrobe.

Le concepteur de systèmes de balisage lumineux pour les tours connaît une croissance de 400 % de ses revenus en 5 ans, ce qui donne le 21e rang au Québec du palmarès PROFIT 500 des entreprises connaissant la meilleure croissance. Créée en 2001, la PME de 25 employés a conçu un contrôle électronique des lumières au bas des tours, ce qui en facilite l’entretien. Sa technologie LIDS (Lighting Intensity Dimming Solution) ajuste l’intensité des balises lumineuses selon la visibilité. L’innovation contribue à l’acceptabilité sociale des parcs éoliens en diminuant la pollution lumineuse. Ses ventes annuelles se chiffrent entre 5 et 8 millions, 30 % à l’international.

Consultez l'article

Technostrobe classée au 167e rang du palmarès PROFIT 500 de 2016 !

PROFIT et Canadian Business ont dévoilé la 28e liste annuelle des entreprises canadiennes ayant enregistré la croissance la plus rapide

Coteau-du-Lac, 23 septembre 2016 – Canadian Business et PROFIT annonçait dernièrement que Technostrobe occupe le 167e rang du 28e palmarès annuel PROFIT 500, le classement final des entreprises canadiennes connaissant la croissance la plus rapide. Cela place Technostrobe au 21e rang au Québec. Publié dans le numéro d’octobre de Canadian Business et en ligne sur le site PROFITguide.com, le palmarès PROFIT 500 regroupe les entreprises canadiennes classées en fonction de la croissance de leurs revenus sur une période de cinq ans.

Technostrobe s’est taillée une place au classement du palmarès PROFIT 500 de 2016 avec une croissance de revenus de 400 % sur une période de cinq ans.

Lire la suite...

Francis Lacombe Âge : 49 ans - Profession : vice-président Technostrobe

Quand est venu le temps de déménager pour poursuivre sa croissance, Technostrobe n’a pas hésité à rester dans la région. « Le prix des terrains au pied carré était nettement plus avantageux comparativement à d’autres localisations que nous avons regardées », dit le vice-président de cette PME créée en 2001 et implantée dans le parc industriel de Coteau-du-Lac.

Consultez l'article

Technostrobe décroche un important contrat au Mexique

Le CLD Vaudreuil-Soulanges a partagé une excellente nouvelle touchant l’entreprise Technostrobe de Coteau-du-Lac qui vient d’obtenir un important contrat avec le plus grand télédiffuseur mexicain, Televisa. Cette entente permettra à la compagnie québécoise de percer un peu plus le marché de l’Amérique latine, surtout qu’il s’agit d’un client pour le moins imposant.

Consultez l'article